Avant de dire qu’il s’agit d’un trompe l’oeil, demande à tes mains de vérifier que ton oeil ne s’est pas trompé.

Looks, Voyages

« Le toucher est le plus démystificateur de tous les sens, à la différence de la vue, qui est le plus magique » (Roland Barthes)

Dazie Mae – Sofa

Attention, si vous avez un problème avec les odeurs ou avec les couleurs, méfiez-vous ; les scènes suivantes se déroulent au Botanic Garden du Capitole à Washington D.C, USA. Et à Georgetown, petit quartier terriblement chic de Washington D.C, USA. Ces scènes peuvent choquer les antis-odeurs, les haisseurs de la couleur. Mais c’est aussi l’occasion de discuter des sens et de la mode, alors, si vous pouvez faire un effort, venez vous aussi nous parler de votre odorat, de votre toucher, de votre goût, de votre vue … nous sommes toute ouïe !

Ma mère l’appelle mon « collier de vacher ». Mon père l’appelle mon « collier de chien ». Mon copain ne dit rien. Mes amis l’aiment bien. Qu’en pensent les gens dans la rue ? Qu’en pensent les lecteurs de mon blog ? A vous de me le dire, évidemment, de ce à quoi vous fait penser mon collier/col. On avait dit qu’on parlerait des sens. Ce collier/col mobilise au moins la vue, le toucher et même l’odorat, tiens. Bienvenue dans la zone du cou. Zone dans laquelle, chaque matin, les plus coquettes d’entre nous (ou celles qui détestent la douche) déposent délicatement une goutte de parfum dans le creux de leur cou. Zone qui titille l’odorat, donc. Zone féminine par excellence. Y accrocher des choses me semble être, justement, une bonne chose. Alors les cols Claudine, les noeuds papillons, les écharpes et les sautoirs de toute sorte passent par là. Jusqu’à ce que mes yeux rencontrent cette merveille.

Ou plutôt cette bizarrerie. Si mes yeux ont dit à mon cerveau d’activer mes mains pour entrer mon code de carte bleu, une nouvelle fois, c’est parce que mes yeux n’ont pas compris ce qu’il se passait. C’est au toucher, seulement, une fois le colis déballé, que l’on se rend compte qu’un col Claudine ornementé de clous ET de franges, ça fait peut-être un peu beaucoup. A ce moment là, il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer.

Sauf que. Vous en avez déjà vu, vous, quelque chose qui réunissait plusieurs « tendances » en une seule pièce ? C’est comme si on trouvait une robe à paillettes, col Claudine, sur laquelle on mettait un noeud papillon, avec des franges sur les manches, des clous sur les coutures, de couleur de surcroit, avec des empiècements en néoprène, de la résille, des insignes militaires et des pois dans des rayures. Forcément, la chose est lourde. Mais avec un tee-shirt tout simple et une jupe toute simple, le « col 3 en 1 », il t’habille en un rien de temps. Gain de temps, plaisir des sens, yeux des passants, il ne reste plus que vos commentaires pour confirmer mes dires, le « col 3 en 1 » c’est un vrai investissement (qui coûte 3 fois rien).

Pour la chaussette Mickey, là encore, tous les sens sont en exergue. Mais ma passion pour Disney ne s’expliquera jamais. Se promener avec Mickey, c’est un rêve que je vous explique ici. A vous de cliquer !

On peut se voir sur Instagram, se toucher sur Hellocoton, se sentir sur Twitter, s’entendre sur Facebook et se goûter sur Vinted ?!

Chaussettes : Disney / Tee-shirt : Zara / Jupe : H&M / Col : Asos / Montre : Timex / Sac à dos : Drifter

Advertisements

20 réflexions sur “Avant de dire qu’il s’agit d’un trompe l’oeil, demande à tes mains de vérifier que ton oeil ne s’est pas trompé.

  1. Damn les chaussettes Mickey je surkiiiiiiiiffe.
    Et franchement enfin un look qui sort du commun j’adore, tu es supra originale et ce col 3 en 1 remplit bien sa mission, sur un tee basique comme le tien c’est canon.
    Bon investissement.
    Bisous

  2. Eh bien, moi, j’avoue, c’est un peu bizarre parce que je n’ai jamais vu le col/collier avec les franges mais j’aime bien quand meme! C’est original 😉 Et aussi, j’aime bien ton look. C’est mignon avec les chaussettes mickey!
    xoxo, Lucas

  3. Non mais Mickey, quoi! Tu vas me faire le coup à chaque fois que je viens? Le nano infarctus de bonheur face à une merveille du dressing jusqu’alors inconnue? Je ne me suis toujours pas remise de mes baskets d’amour, qui quand elles ne sont pas à mes pieds, trônent fièrement sur la table pour que je puisse me rincer l’œil. (et pas besoin de lunettes de soleil, niveau couleur, elles sont relativement sobres par rapport à ce que j’ai pu porter durant mes errements de jeunesse et… non, pas que. j’aime trop la couleur. Aucun scrupules). Donc bref, je disais… que si c’est la même chose à chaque fois, non seulement mon pauvre cœur n’y survivra pas, mais accessoirement, mon banquier va me haïr. Même si j’ai eu mes baskets à moitié prix 😀

    Ps: tu peux dire à tes parents que ton autel est en cours de construction.

  4. Tes photos sont pleines de pep’s ! On en a besoin en ce « beau » mois d’août (en France du moins car chez toi il a l’air de faire beau) ! Moi j’aime beaucoup ton collier/col, il est très original et tu le portes hyper bien !
    à bientôt !
    Elodie

  5. le lieu est enchanteur et ta tenue te va très bien même si à priori, je ne la verrais pas sur moi mais c’est normal, nous n’avons ni le même âge, ni le même physique ^^ Mais sur toi, c’est parfait y compris le col claudine, à franges!

Vide ton sac

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s