De la moustache en maillot rose à la robe de bal en ray-ban – il n’y a que 23 ans !

Coups de coeur

« Il faut s’efforcer d’être jeune comme un beaujolais et de vieillir comme un bourgogne ». [Robert Sabatier]

031

Je fête, aujourd’hui, mes 23 printemps. Mais également mes 23 étés. Et très bientôt, mes 23 automnes et mes 23 hivers. Je ne fais pas dans la demi-saison, je fête tout, c’est bien plus amusant. J’ai toujours adoré mon anniversaire. Gamine, c’était quand j’attendais, avec impatience, que mes copines sonnent à la porte pour le fameux goûter d’anniversaire déguisé (Capitaine Crochet pour moi, ma féminité ne s’est déclarée que tardivement). Plus tard, c’était quand je jouais au Monopoly et que, en guise de chance, on m’annonçait que, « c’était mon anniversaire, chaque joueur devait me donner 1000 francs ». Quelle fortune ! Aujourd’hui, c’est parce que je suis dans mes plus belles années, que l’avenir me fait peur, mais que je trouve ça excitant. Ma famille est loin (anniversaire nostalgique) et je suis à trois jours du rendu de mon mémoire (anniversaire panique).  Je suis blogueuse, je porte des leggings depuis que je suis en âge de parler, je voulais des sandales à talons et porter toutes les couleurs de l’arc en ciel à chaque fois.  Je suis tombée dans la marmite mode étant petite, on oublie l’adolescence, le jean/basket, c’était l’erreur. Par contre, celui qui me trouve le maillot une pièce rose que je portais toute petite, je le veux, la taille au-dessus. En fait, depuis que je suis petite, la seule chose qui a changé, c’est la moustache du Capitaine Crochet, que je voulais tant ; elle reviendra sûrement dans mes années de vieillesse, pour le moment, profitons-en, je n’ai que 23 ans !

Alice aux pays des merveilles – Joyeux non-anniversaire

Venez sabrer le champagne avec nous sur … Hellocoton !

DSC_0214DSC_0084024DSC_0122DSC_0107035DSC_0004DSC_0049016DSC_0268DSC_0155008DSC_0288DSC_0061023DSC_0053042DSC_0198026DSC_0226032DSC_0292007_modifié-1DSC_0337036DSC_0113029DSC_0034

Ballon d(e) (b)autruche ?!

Looks

« Ses idées sont comme les ailes de l’autruche. Elles lui permettent de courir, pas de s’envoler ».  [Thomas Babington]

Si, je vous jure, je pensais que j’allais m’envoler. J’ai fait les photos un jour de grand mistral pour m’envoler. Je le voulais. Mais je suis restée cloué au sol. Mes deux talons jaunes n’ont pas quitté le macadam. Et, si je me souviens bien, je me suis peut-être même tordue la cheville. Qu’à cela ne tienne, je les aime mes sandales jaune. Le bémol ?! La tendance de la saison c’est d’assortir son vernis à ses sandales. Là, je suis out, ma myopie me joue des tours, jaune et rose n’ont que rarement fait bon ménage. Concernant ma jupe, c’est une H&M … enfant. Pas ado. Enfant. Et soldée. Genre le tutu que tu payes vraiment, vraiment pas cher. Que tu veux sortir tous les jours mais que, tous les jours, tes proches se moquent de toi (oui, j’ai une dure vie !). Qu’à cela ne tienne (2ème !), mon tutu je le mets à toutes les sauces. Il me grossit, oui je sais, et alors ? Ça me rappelle mes quelques années de danse classique quand j’étais toute petite (oui, c’est un mauvais souvenir, et alors ?), je n’ai pas les moyens de m’acheter toute la collection Repetto (c’est triste. Non, pas de « et alors » ! C’est triste). Mon débardeur sort tout droit de la penderie de mamie et a du en voir des choses ! Quant aux ballons, je ne les ai pas gonflés pour l’occasion, ce sont des rescapés de la soirée de la veille. Trop de gâteau d’anniversaire. C’est pour ça que je ne me suis pas envolée.  J’en suis une vraie, d’autruche.

Attention, je vais encore vous embêter. Mais j’ai besoin de vos votes, un par jour, pour le Be Fashion Talent. Merci mes autruchons.

The Kills – Black Balloon 







Sandales : Zara / Tutu : H&M Girl / Ceinture et débardeur : Vintage / Collier : Mango / Solaires : RayBan