Pour faire briller le soleil de la rentrée – Concours MisterSpex.

Looks

« Le soleil est nouveau tous les jours » [Héraclite d’Ephèse]

Emily and The Woods – Steal his heart 

DSC_0107

J’aime bien les petits challenges rigolos. J’aime bien gagner des cadeaux. Avec ce concours, le site MisterSpex propose de gagner, aux blogueuses en compétition, des bons d’achats. J’ai une paire de Marc Jacobs dans le collimateur … !

Le thème du concours c’est « la rentrée ». L’objet imposé, c’est la paire de lunettes. Le soleil étant peu présent en ce moment, j’ai tenté d’apporter le mien. Je pense qu’à chaque problème il y a une solution … sous forme de peluche. Bon, peut-être pas mais j’essayais juste de me trouver une excuse pour continuer à acheter des peluches en pagaille, du haut de mes 23 ans. Je n’ai pas d’enfant, pas de petite soeur, pas de copine enceinte, pas de petite cousine à qui faire plaisir, les peluches, elles sont {toutes} pour moi ! Mais revenons à nos soleils, le thème de la « rentrée », c’est amusant quand on a presque fini ses études … Alors voilà, la « rentrée », pour moi, s’apparentera toujours à la petite robe, le nouveau cartable et les deux tresses que je me faisais lorsque j’allais à l’école. Si, si, ne faites pas genre, le jour de la rentrée, c’est comme le jour de la photo de classe, il faut être la plus parfaite possible. Et pourtant …

J’ai choisi un pantalon, noir, strict mais pas trop. Genre « je veux bien me faire voir le premier jour mais vous allez en baver ». Pour le haut, c’est une robe que vous connaissez déjà. Je voulais me rappeler mes années de collège, toujours le col claudine pour épater les copines. Je souhaitais détourner la robe pour en faire quelque chose de plus cool tout en gardant son originalité et sa délicatesse. Les escarpins vintage pour rappeler le bleu, des talons pas trop hauts pour ne pas être catégorisée dès le premier jour mais suffisamment quand même pour arpenter les couloirs en faisant des « clacs-clacs » résignés sur le sol. Enfin, le bibi-béret, touche d’originalité, pour finaliser la tenue, à la fois chic et aussi choc … Quant à l’outil principal, les lunettes, elles sont jolies, hyper confortables et vraiment très agréables. J’ai découvert, au travers de ce concours, un joli site, vraiment, où le choix est extrêmement vaste, la livraison ultra rapide et constitue donc un réel ennemi de la carte de crédit ! C’est le soleil qui va être content !

Besoin de ton aide pour les … Golden Blog Awards !

gba

DSC_0062DSC_0030DSC_0070DSC_0001DSC_0054DSC_0015DSC_0067DSC_0027DSC_0114DSC_0117DSC_0119DSC_0002DSC_0017DSC_0043DSC_0058DSC_0045DSC_0039DSC_0060

Escarpins : Laurent Mercadal / Lunettes : MisterSpex / Pantalon : Jones New York / Bibi et robe : Vintage / Peluche : Ikéa

De la moustache en maillot rose à la robe de bal en ray-ban – il n’y a que 23 ans !

Coups de coeur

« Il faut s’efforcer d’être jeune comme un beaujolais et de vieillir comme un bourgogne ». [Robert Sabatier]

031

Je fête, aujourd’hui, mes 23 printemps. Mais également mes 23 étés. Et très bientôt, mes 23 automnes et mes 23 hivers. Je ne fais pas dans la demi-saison, je fête tout, c’est bien plus amusant. J’ai toujours adoré mon anniversaire. Gamine, c’était quand j’attendais, avec impatience, que mes copines sonnent à la porte pour le fameux goûter d’anniversaire déguisé (Capitaine Crochet pour moi, ma féminité ne s’est déclarée que tardivement). Plus tard, c’était quand je jouais au Monopoly et que, en guise de chance, on m’annonçait que, « c’était mon anniversaire, chaque joueur devait me donner 1000 francs ». Quelle fortune ! Aujourd’hui, c’est parce que je suis dans mes plus belles années, que l’avenir me fait peur, mais que je trouve ça excitant. Ma famille est loin (anniversaire nostalgique) et je suis à trois jours du rendu de mon mémoire (anniversaire panique).  Je suis blogueuse, je porte des leggings depuis que je suis en âge de parler, je voulais des sandales à talons et porter toutes les couleurs de l’arc en ciel à chaque fois.  Je suis tombée dans la marmite mode étant petite, on oublie l’adolescence, le jean/basket, c’était l’erreur. Par contre, celui qui me trouve le maillot une pièce rose que je portais toute petite, je le veux, la taille au-dessus. En fait, depuis que je suis petite, la seule chose qui a changé, c’est la moustache du Capitaine Crochet, que je voulais tant ; elle reviendra sûrement dans mes années de vieillesse, pour le moment, profitons-en, je n’ai que 23 ans !

Alice aux pays des merveilles – Joyeux non-anniversaire

Venez sabrer le champagne avec nous sur … Hellocoton !

DSC_0214DSC_0084024DSC_0122DSC_0107035DSC_0004DSC_0049016DSC_0268DSC_0155008DSC_0288DSC_0061023DSC_0053042DSC_0198026DSC_0226032DSC_0292007_modifié-1DSC_0337036DSC_0113029DSC_0034

Appel aux instagrammers anonymes !

Coups de coeur

« Les touristes ont horreur de regarder. L’appareil regarde pour eux. Quand ils ont fait clic-clac, ils sont apaisés, ils ont amorti leur voyage. Les piles de photos qu’ils conservent sont autant de diplômes certifiant qu’ils se sont déplacés ». [Jean Dutourd]

s photo (98)

… Avez vous découvert ma nouvelle page, Fan de médias ?! …

Viens soigner ton addiction à prendre tes pieds/les fesses de ton chat/ta compote de pomme en photos.

  Addiction. Oui, le mot est fort. Mais mon Instagram est devenue ma drogue à moi (c’est plus sain, voyons le bon côté des choses) ! Je me sens obligée de tout prendre en photo, d’appliquer des filtres (et le choix est difficile !) à toutes mes nouvelles paires de chaussures et de #hashtager tout ça pour le partager avec tout plein de françaises oui, mais aussi des russes, des chinoises et des marocaines. Instagram, c’est ma mappemonde à moi ! Petit récap’ du mois de juin parce que je suis sûre que, parmi vous, y’en a encore des récalcitrants, des irréductibles gaulois qui ne veulent pas tomber sous le joug de l’Instagram fever. Peur de la drogue ou non-convaincus par l’appli ?! Qui êtes vous ?! Et pour les autres, c’est quand vous voulez qu’on crée le club des « instagrammers anonymes » !

Alors, forcément, y’a des récap’ de mes articles. Tu sais, la petite photo qui est censée donné envie à la terre entière de foncer sur le blog de Marie Carla parce que, la petite photo, elle attise la curiosité non ?! Y’a des achats et des cadeaux aussi ! Et puis la beauté de la nature ! Y’a de la bouffe hein. On fait genre qu’on est blogueuse mode et qu’on ne mange rien qui dépasse le 0% mais c’est faux, la tarte au chocolat, c’est ma meilleure amie (les sushis aussi, mais ça c’est permis) ! Et puis y’a tous le reste, des concours, des coups de cœur, des envies de partager, non pas ton super quotidien parce que tu te prends pas en photo au saut du lit, les yeux mi-clos et la frange droite mais tout ce qui, de près ou de loin, égaye un petit peu ta journée, et que tu as envie de partager, avec d’autres personnes qui, elles aussi, égayent tes journées. Instagram c’est un peu le monde des Bisounours en fait.

Veronica Maggio – Mandagsbarn

Si tu veux voir mes pieds à toutes les heures de la journée, et que tu veux me montrer les tiens, viens sur instagram !

vb                      photo 2 (8)                      ssdvykgviykphoto (97)                      photo 1 (11)                      photo (89)photo (94)photo                      photo (83)                      ijo^jphoto (92)                      fgj                      h (2)photo (88)                      photo (96)                      photo (93)photo (91)h                      hjkl                      523458_4100084783222_2100356571_nb                      523458_4                      c2100356571_nm;njkmknpimphoto (82)                      photo 3 (4)                      photo (90)photo (86)                      photo (95)                      ssvghkfgfjkl2100356571_n                      photo (2)                      photo (99)photo (85)                      photo (100)                      mll,ghjphoto (81)c

Paye ta tête sur Instagram.

Coups de coeur

« Je ne fais que des photos sans intérêt, l’avantage c’est que quand elles sont ratées, je m’en fous ! » [Philippe Geluck]

984140_573996425965038_649695805_n 969990_568760883155259_1825240407_n 969974_566053653425982_429595158_n 969029_570871156277565_1385167746_n

Un chat, un rat, un avion… La seule chose rigolote à prendre en photo ici ce serait un chat qui mange un rat dans un avion … Mais plus maintenant ! Avec instagram, le chat, le rat, l’avion, ta dernière manucure, ton score à Mario Kart, la petite fleur qui pousse sur ton balcon, ton verre de jus d’orange de ce matin ou ton gratin dauphinois de ce soir deviennent autant de petites oeuvres d’art. Je ne vais pas faire un article pour expliquer ce qu’est instagram. Mais je vais faire la pub du mien. Je suis fan de cette appli, des ses filtres, de son instantanéité, de pouvoir suivre tellement de monde, en même temps, pour des raisons différentes et de pouvoir tout partager avec le système de hashtag. C’est une vraie découverte perpétuelle, et j’adore ça. Dans mon onglet, tout en haut du blog, vous avez déjà un aperçu de mon instagram d’avant blogueuse. Voici quelqu’unes de mes photos de mon instagram de mon premier mois de blogueuse. Et vous, adepte du concept ?

Julien Doré : Femme Like You

947369_566424626722218_178606682_n 947186_566424806722200_961500515_n 946687_569918706372810_3158374_n 945776_564058316958849_1829333889_n 945127_567514623279885_787336158_n 944649_567514679946546_1751551744_n 944517_564058323625515_1783928191_n 944326_568023169895697_218778326_n 943436_562931773738170_64814483_n 942530_573151609382853_152059181_n 941545_563303060367708_2094586661_n 935432_557868134244534_292930766_n 935434_564780406886640_1608394896_n 935795_564073210290693_1445828987_n 936128_566969433334404_1308051825_n 941531_572600346104646_2076575982_n935350_561743570523657_569524373_n 931321_569918773039470_1200489328_n 931240_568023183229029_151419394_n 931213_558120264219321_1746272094_n 923140_567514559946558_2120945301_n 601726_564780483553299_1975868312_n  603396_563302980367716_1557129561_n 734129_568764019821612_174153067_n 922785_558203417544339_602929184_n 581935_569918833039464_2057897223_n 579467_573437536020927_293128144_n 575713_573555132675834_641993495_n 562500_559094880788526_883420476_n 532756_556915354339812_900308335_n 485438_564815416883139_847899749_n 485635_560430690654945_1062751000_n 488098_558120327552648_1217119201_n 528418_557648497599831_1920965049_n 485427_563303090367705_565043097_n 428497_561743670523647_226054904_n 428047_566424703388877_866787002_n 481688_569918666372814_1663647571_n 431163_571239256240755_481182192_n 417970_568027516561929_2110833800_n 404665_557370400960974_662601560_n 430428_556658951032119_207174332_n 429946_572263966138284_1709429875_n 400769_558120294219318_1974024143_n 375007_569918689706145_1517535185_n 375007_570871986277482_1918264543_n 397792_559319370766077_625123523_n 399873_557370310960983_133442794_n 400721_557468554284492_46946052_n 305881_557370364294311_1718141975_n 302852_561743580523656_211333935_n 295700_556676134363734_754184413_n 294851_566053673425980_1504568419_n 283708_566960453335302_506202340_n 179773_571980176166663_1712701_n 182986_573995592631788_1116098841_n 217371_573155846049096_735846227_n 247003_562931747071506_1914684481_n 248358_567514643279883_797344892_n 179490_561743583856989_1922945801_n 179181_567514613279886_1149711438_n 164933_566424646722216_376698305_n 164264_560430747321606_973982895_n 65630_564780533553294_1973687005_n 12386_558481060849908_1188691964_n 21124_556963077668373_595842364_n 21248_564780356886645_2070154878_n 21284_556676114363736_453899328_n 24625_557370350960979_330728201_n 10115_573996355965045_1251972207_n 8619_573151649382849_710939162_n 5901_573995562631791_363495795_n5286_557733927591288_791547536_n

J’ai les chevilles qui enflent ?! – Yes, we are on Spritzi ! –

Coups de coeur

« La seule chose que je sais avec certitude, c’est que s’ils étaient une maladie [les blogueurs], on appellerait ça un virus, une épidémie ! » [Franca Sozzani]

DSC_0831

Psssssit, Spritzi, c’est par ICI !

Le nom de « Spritzi » sonne doucereux à vos oreilles ?! Oui, vous savez qu’il s’agit d’une plateforme répertoriant, en temps réel, un grand nombre de blogs et vous passez votre temps à savoir qui de Pauline, Emilie, Kenza, Betty, Louise, Coline (prenez n’importe quel prénom féminin, cela fonctionne !) a eu, en premier, les « Mélissa by Karl Lagerfeld » ?! Toi, y’a pas à dire, t’es une vrai fan de mode et des blogueuses beaucoup trop hype. Le nom de « Spritzi » sonne, dans ta tête, comme le nom d’un gâteau qui a l’air trop bon ?! File manger un morceau, tu n’es pas en mesure de te concentrer. Le nom de « Spritzi » sonne, à tes oreilles, comme un joli mystère à élucider, viens, je vais te raconter l’histoire.

Spritzi, c’est un site internet, géré par un spritzibot (tropmignonpetitnomdextraterrestre ! oui, on est loin du « webmaster classique, ici on veut du sexy !) et qui répertorie un grand nombre de blogs mode, beauté, lifestyle, de France et du monde entier. Si t’es blogueuse, tu as la chance de voir ta petite page perso côtoyer les grands noms comme Betty, Pandora, Kristina ou Chiara. Forcément, ça fait rêver. Si t’es pas blogueuse mais que tu es en train de me lire, c’est que l’univers de la mode ne te laisse pas indifférent alors, va y faire un tour pour découvrir ou re-découvrir des photos, des sourires, des tee-shirt ou des techniques de chignon bun oubliées … Spritzi, c’est la référence en matière de blogs mode et c’est une petite mine au trésor où tu peux suivre, en temps réel, les nouveaux posts et être sûr de ne rien oublier.

Mais Spritzi c’est aussi un blog qui parle, de temps en temps, des plus jolies tenues tirées des blogs que l’on peut trouver sur le site, les différentes façons de porter une pièce incontournable ou les plus jolis sourires des blogueuses et cette sélection, je l’aime tout particulièrement, parce que j’en fait partie. C’est un très bon dictionnaire de la mode.

Je suis heureuse et je remercie Spritzi pour mon apparition dans la sélection des meilleurs blogs mode. Que l’aventure sois longue, le blog, j’y prend de plus en plus goût. Ça y est, je me la pète. Vous pouvez y répondre maintenant, est ce que j’ai vraiment les chevilles qui enflent ?! 😉

Brigitte – Coeur de Chewing-gum 

DSC_0849DSC_0835DSC_0854DSC_0856DSC_0863DSC_0853DSC_0847DSC_0859

Robe : Vintage / Ballerines : Repetto / Lunettes : Cole Haan