DALI-cieusement vôtre ..

Looks, Voyages

« J’ai assis la laideur sur mes genoux et je m’en suis presque aussitôt fatigué ». [Salvador Dali]

L’anamour – Serge Gainsbourg

SONY DSC

Il y a ceux qui adorent Dali. Il y a ceux qui détestent Dali. J’avais déjà fais un parallèle entre l’art et la mode. Dans le musée Dali, ce parallèle prend encore plus d’ampleur. Chaque oeuvre d’art, chaque recoin du musée, chaque tableau et chaque décor du bâtiment sont autant de détails que l’on aimerait voir associer à une robe, à un chemisier. L’oeuvre d’art qui se transforme en vêtement. Ou l’accessoire qui se transforme en objet, à l’image de cette lampe à l’effigie d’une chaussure disco. Si les oeuvres de Dali ressemblent, parfois, à des conséquences dramatiques de quelqu’un qui serait peut-être tombé dans la marmite de drogue étant petit, je ne peux pas m’empêcher de faire un lien avec mes pantalons colorés et mes envies d’associations vestimentaires parfois dérangeantes selon le regard des passants. Le musée Dali, à Figueiras, c’est un peu le parc d’attraction des passionnés d’art ; on ne peut s’empêcher de fouiller tous les recoins des yeux parce que des surprises il y en a vraiment partout. C’est un endroit complètement fou.

 Vous souvenez vous de nos fameuses questions sur H&M ?! Encore une tenue tout droit sortie de chez le géant suédois MAIS, comme à son habitude, jupe et chemise se parent de bottines, d’un sac vintage et d’un noeud papillon un peu kitsch et H&M prend une toute autre allure. Oui mais voilà, à force de porter pantalons et jupes taille haute, mon nombril ne veut plus jamais montrer le bout de son nez. Adeptes, de la jupe courte portée trop haute ?! Adeptes du noeud papillon réveilleur des tenues les plus mornes ?! Et surtout, adeptes de Dali ?!

Pour les sudistes, il y aura un grand vide-dressing ce samedi 14 novembre à Aix en Provence. J’espère que vous viendrez nombreux/nombreuses. + d’infos ?! 

Viens faire grimper mes stats sur … facebook ! 

DSC_0139DSC_0078SONY DSCDSC_0075SONY DSCDSC_0109DSC_0080SONY DSCDSC_0143DSC_0063SONY DSCDSC_0125DSC_0084DSC_0101SONY DSCSONY DSCDSC_0069SONY DSCSONY DSC

Lunettes de vue : Chanel / Sac, noeud papillon et bottines : Vintage / Collant : Tezenis / Jupe et chemise : H&M

Taupe en jupe courte.

Looks

« Mes lunettes, c’est ma burqa à moi. Je suis un peu myope, et les myopes, quand ils retirent leurs lunettes, ils ont un air de petit chiot mignon qui veut se faire adopter. » [Karl Lagerfeld]

DSC_0013

Petite, j’ai regardé, longuement, les photos de taupe. Je me demandais pourquoi, maintenant que je portais des lunettes, on devait obligatoirement m’associer à cette petite bestiole poilue. Mais ça, je vous en parlerais plus en détails très prochainement, les lunettes de vue, ce grand épisode dans une vie ! Là on va parler fringues hein, faut pas trop s’éloigner de nos talons, nos jupons, nos passions !

La lunette de vue, elle a un côté mode à mort. Ça, c’est clair. Autant j’aime énormément avoir une tonne de chaussures, vêtements, sacs à main &co, je déteste changer de monture de lunettes. Celles-ci elles m’ont plu, je les ai gardé, depuis longtemps ! Je suis pareille pour les lunettes de soleil, j’ai du mal à en changer régulièrement. J’ai beaucoup de mal à me montrer avec mes lunettes, je ne sais pas pourquoi, mais j’en fais un complexe.  Aujourd’hui, pas le choix, petite conjonctivite, lentilles impossibles. Pour les plus attentifs, vous remarquerez la différence de taille entre mes deux yeux, la taupe est à moitié aveugle !

Sinon, cela faisait longtemps que je voulais vous montrer mon petit chemisier à l’effigie des femmes. Plus mode que la mode tu meurs. En fait, c’est un outil de mode qui représente la mode. Enfin, que vous me suiviez ou pas, vous l’aurez compris, je l’aime ! Et pourtant … si vous aimez vous fourrez dans les bras de votre mamie qui porte des larges chemises de soie de tous les coloris, alors vous ne comprenez peut-être pas pourquoi j’en suis aussi fan … Certes, les chemises de nos grand-mères semblent démodées … Mais les détails sont fous ! Les petits boutons sur les manches, les petits dessins sur le col etc. autant de petites choses qui rendent ces vêtements vintage si différents et c’est une critique positive !! Pour le motif de ma jupe, il pourrait aussi sortir d’une époque ancienne, mais il aurait été, alors, plutôt papier peint que détail vestimentaire. Et c’est heureux que quelqu’un y ait pensé car elle est plutôt réussie cette jupe ! Et enfin, mes escarpins, assortis au sac ; je ne vous embête plus avec ma passion des talons rouges … Je vous laisse me donner votre avis alors !?!

The Lumineers – Ho Hey 

DSC_0004DSC_0025DSC_0030DSC_0021DSC_0041DSC_0015DSC_0043DSC_0023blog1 (1)DSC_0029blog2 (1)

Jupe : Sparkle & Fade / Escarpins : Peter Kaiser / Sac : Daniel Hechter / Chemisier : vintage / Lunettes : Chanel

Dans une prochaine vie, je serai autrichienne.

Coups de coeur, Voyages

« Plus la part de gâteau est belle, plus elle a de chance de tomber de travers dans l’assiette au moment de la servir » [Loi du Murphy]

DSC06663

Vous m’avez manqué. Longue absence liée à une petite maladie de quelques jours, un temps qui joue au yoyo et qui, quand tu veux shooter une tenue d’été, te force à te changer pour une tenue d’hiver et, une fois les gambettes dans les collants, te fais suer à grosses gouttes, on choisit quoi ? Absence liée également à la reprise des cours et à mon incessant travail sur mon mémoire qui me prend de longues heures (d’ailleurs je reviendrais très rapidement vers vous à ce sujet là car vous allez pouvoir grandement m’aider !).  J’ai quand même tenté de rester présente sur instagram, facebook et fashiolista. Deux semaines que le blog a été officiellement lancé et j’en suis déjà absente, je ne mérite vraiment pas le prix de blogueuse studieuse. J’espère ne plus être victime de mon {immense} manque d’organisation. Quoi qu’il en soit, vous m’avez manqué !

Demain (06.05.13) seront publiées les photos en course pour le concours be fashion talent. Je vous posterais dans la journée le look que j’ai proposé. J’espère qu’il vous plaira ! Suspense jusqu’à demain {aujourd’hui pour vous, je suis une blogueuse de la nuit, je poste souvent très tard !}.

Pour ce nouveau post, je voulais partager avec vous quelques photos de mon voyage à Vienne qui remontent à quelques mois. J’ai découvert, en quelques jours, une très jolie ville, où il est très agréable de se promener, d’y faire les multiples superbes boutiques ou d’y manger des gâteaux dans les nombreuses pâtisseries qui s’étalent dans les rues. Les princesses Sissi côtoient les danseurs et musiciens de rue et l’ambiance y est folle ! Notamment dans ce food truck où l’on s’est souvent arrêté. Pour ma première vraie expérience de street food je n’ai pas osé goûter les fameuses saucisses, j’ai privilégié les nouilles chinoises, plus classique mais moins risqué. Un délice. Pour les gâteaux, rien à redire, ils sont tous délicieux. Mon seul regret, n’avoir pas pu plonger ma tête dans cet immense cheval tout en sucre et chocolat, mais c’est un vrai régal pour les yeux ! Gourmands, gourmandes, filez à Vienne, vous ne serez pas déçus. Historiens, historiennes, filez à Vienne, vous ne serez pas déçus. Shopaolics, photographes, artistes, simple touriste, filez à Vienne, vous ne serez pas déçus.

Symphony N°5 – Beethoven 

DSC06773 DSC06892DSC06618DSC06657DSC06835DSC06878Vienne (Autriche) 187DSC06737DSC06911DSC06661DSC06889DSC06752Vienne (Autriche) 069DSC06839Vienne (Autriche) 309DSC06897DSC06649DSC06934DSC06883DSC06881DSC06691DSC06792DSC06818DSC06660Vienne (Autriche) 125DSC06933Vienne (Autriche) 244

Lunettes de vue : Chanel / Lunettes de soleil : Fossil / Robe bleue : Gap / Jean et débardeur oranges : Zara