Si, je te jures, je porte une armure ! Et c’est qu’il est corsé, ce corset !

Looks

« Armure : sorte d’habit porté par un homme dont le tailleur est un forgeron ». (Ambrose Bierce)

Claire Denamur – Le Prince Charmant

C’est ainsi que Keira Knightley a la chance de se faire sauver par Johnny Depp dans Pirates des Caraïbes. Un corset un peu trop serré, un jour de grande chaleur, une chute de la falaise, fallait bien un sauveur. Et la cause de toute cette histoire, c’est le corset. Instrument de torture ou créateur de couple ?

J’ai beaucoup lu sur la mode. Sur le corset également. Et ce qui en ressort est tellement paradoxal, que je suis ravie de pouvoir partager ça avec vous. Le corset serait comme un décolleté mis à l’envers. Il sublime la poitrine, ça c’est certain, mais aussi le dos. Il sublime tout le corps de la femme. A une époque, il servait à cacher les attributs féminins, à une époque suivante, il servait à les sublimer. Vous y comprenez quelque chose, vous, aux fluctuations de la mode ? Si le corset a une origine guerrière, qu’il s’apparente à une armure, à une cage de satin, autant le choisir très expressif. C’est là que j’entre en jeu ! Cage pour s’enfermer ou moyen de s’affirmer ?

C’est le site corset-fr.com qui m’a proposé de tester le corset. Loin de moi l’envie d’essayer, je ne suis pas très intéressée par les vêtements que je n’ai pas l’habitude de porter. Oui mais voilà. Pour une étudiante en sociologie, refuser ce qui pourrait s’apparenter à une expérience, c’est un peu comme vous dire que je ne mange que des fruits au goûter. C’est une abnégation. Une incompréhension. C’est d’un illogique sans nom ! Pas que le corset va m’aider à valider mon année hein. Mais, à l’aube de ma thèse en sociologie de la mode, quoi de plus normal que de mouiller le tee-shirt corset. Après tout, rien que pour les yeux des passants, ça valait le coup. Moyen de faire le clown ou vrai façon de se démarquer ?

Oui, car quand on porte un corset, faut pas croire qu’on passe inaperçus. Je l’ai choisi à l’aspect militaire. Bleu. Mais ce sont surtout ses attaches qui m’ont plu. J’aime le côté très strict de ce corset mais aussi très tape à l’oeil. Quitte à porter un corset, je le voulais vraiment original. Je pense qu’il l’est. Ehehe. Mais ce qui n’étais pas livré avec, c’est les vêtements qu’il faut porter avec. Pour un premier essai corset, j’ai misé sur un jean bleu et des Nike Blanches. Ca casse un peu les codes, tandis que le code couleur, lui, est respecté. Après tout, le corset, c’est peut-être un basique que tout le monde devrait avoir dans son armoire ?

Et comme dans un travail normal, après avoir vacillé de la thèse à l’antithèse, nous pourrions effectuer une synthèse. Instrument de torture ? OUI ! Le corset, ça fait mal, mais le corset ça redresse, le corset ça dérange quand on s’assoit, mais le corset ça affine la taille et, quand on l’enlève, on n’a plus qu’une idée en tête, filer à la salle de sport … ou le remettre ! (Vaut mieux être mince que respirer non ? L’Ordre des médecins va peut-être me tomber dessus pour cette phrase !). Créateur de couple ? OUI ! Y’a pas à chipoter là dessus, le corset, c’est sexy. Puis pour fermer le ruban, vous avez bien besoin d’un homme pour vous aider (j’ai prêté ma gouvernante à Keira Knightley). Cage pour s’enfermer ? OUI ! Le corset oblige à changer sa façon de respirer mais, après quelques minutes, on se sent parfaitement engoncés dans une paroi solide qui nous protège de tout. Du moins, c’est ce qu’il m’a semblé. Je devrais peut-être le prêter à un flic pour voir si, en situation réelle, le corset peut servir de gilet pare-balles. Moyen de s’affirmer ? OUI ! J’ai toujours aimé les nouveautés. Le corset est un réel changement pour moi mais il m’a permit de me rendre compte de mes potentiels atouts (pffft, non je ne parle pas de mes seins !), de la beauté d’une taille fine et surtout du regard amusé, dérangé, outré, scandalisé, admiratif que les autres peuvent te lancer. Moyen de faire le clown ? OUI ! Parce que, faut pas se leurrer, le corset ça ne plait pas à tout le monde et certains n’hésiteront pas à vous le montrer. Façon de se démarquer ? Evidemment ! Me faites pas réfléchir à votre place, voyons !

Le corset, un basique ?! Non ! Mais une vraie bonne idée pour celles qui aiment changer de style, qui aiment se faire remarquer, qui aiment la nouveauté et surtout qui aiment porter un vêtement qui a un passif tellement fort (ben ouais, le retour de la cape d’hermine ou du sceptre ça ferait bizarre). Evidemment, que je veux vos avis !

A tous les sosies de Johnny Depp, mais aussi aux autres, on peut parler sauvetages de jeunes filles sur … twitter !

Veste, sac à main : Vintage / Corset : corset-fr.com / Pantalon : Zara / Chaussures : Nike

Non, pas bleu marine. Juste un(e) marin(e) bleu ! Une Marie en bleu, en fait …

Looks

« Vingt-et-une rayures blanches, plus grandes que les vingt-et-une rayures bleues indigo. Pourquoi des rayures ? Certainement une histoire de signalétique, histoire de bien voir qui est en bas de l’échelle, car oui : la marinière est le vêtement du pauvre ». [apachemag.com]

Julien Doré – Heaven

DSC_0109

J’aime tout dans ce look. Je ne suis pas en train de me jeter des fleurs. En train de dire que j’ai des fringues merveilleuses, que j’associe à merveille. Non, je suis juste en train de dire que … ah si, en fait si, je dis tout cela. Mais j’ai des arguments, je vais vous expliquer pourquoi ! Je suis pardonnée n’est ce pas ?!

J’ai appris que lorsque l’on vis dans le sud, il était possible de sortir le décolleté en plein milieu du mois de février, les sandales le lendemain et que si, quelques jours après, nous avions pensé bien faire en rangeant loin le parapluie, on se retrouve vite avec les cheveux déconfis. Ambiance du sud donc, je vous emmène avec moi observer la célèbre montagne Sainte Victoire et jouer les déesses champêtres. Déesse pas tant que ça, la marinière bien masculine fait son effet. Portée bien loose, on dirait plutôt que c’est le soutien-gorge que je voulais montrer ! Mais j’aime cet effet négligé combiné à la taille bien cintrée et la jupe en soie. Un amour, cette jupe ! Mais lorsque la chaussure est associée au goudron de la route et que le collant bleu ressort, si fort, dans ce soleil éclatant, c’est là que je comprends pourquoi j’aime la mode. J’aime porter des bêtises, j’aime que de simples fringues te donnent cet aspect, « petite fille aux jambes ultra longues ». Le collant bleu, c’est comme le collant bordeaux, c’est devenu un indispensable. Et puis on joue encore sur le décalé masculin / féminin. Décidément, ma part masculine ne restera jamais enfermée.

Envie de profiter du soleil avec moi sur … facebook ?!

DSC_0149DSC_0065DSC_0151DSC_0159DSC_0155DSC_0020DSC_0148DSC_0005

Collant : Tezenis / Jupe : BCBG Max Azria / Chaussures : Deena & Ozzy (sur UO) / Ceinture : Vintage / Lunettes : Ray Ban

On voit ton coeur à travers ton décolleté … !

Looks

« Le coeur devrait immortaliser ce qu’il aime ». [Eugénie de Guérin]

DSC_0017

La robe parfaite est verte et à pois, que dis-je, à pois avec un joli col blanc, non elle est à pois avec un empiècement en forme de coeur ! L’amour des pois me tuera. Dans une vie antérieure, je devais être coccinelle ! Je vous avais promis que je ne tenterais plus de me fondre dans les fleurs (après tout, rien d’anormal pour une coccinelle !) alors je m’habille de la même couleur que les murs (ah, je suis une croisée coccinelle/caméléon). Assez parlé, que pensez-vous de ma robe ?! C’est assez joli de dire que l’on regarde « mon coeur » quand on regarde en fait, mes seins. Mais, pour une fois, je trouve que ce décolleté n’est pas aguicheur ou vulgaire, décolletant, certes mais plutôt joli sans être trop sexy. Mon sac, il est vintage hein, pas de surprise. Il sort de chez Kilo Shop ! Quant à mes derbys, elles ont une sacré allure ! La couleur, les empiècements transparents, les lacets aspect satinés … Mixer le vieux et le neuf, c’est toujours magique. Les magnifiques, merveilleux, sublimissimes escarpins vintage noirs qui apparaissent sur les photos, c’est mon acquisition d’aujourd’hui que vous verrez très prochainement (et très souvent !) – Christian Dior par Roger Vivier – y’a des objets comme ça, tu sais que tu vas les garder longtemps, très longtemps ! (Stay tuned, je m’envole dans quelques jours pour les USA et j’espère trouver des merveilles et partager tout ça avec vous !).

Nancy Sinatra – These Boots Are Made for Walkin’

Viens me montrer ta trombine sur … Instagram ! 

DSC_0033DSC_0095DSC_0051DSC_0052DSC_0064DSC_0009DSC_0079DSC_0075DSC_0013DSC_0076DSC_0039DSC_0003DSC_0046DSC_0084DSC_0008DSC_0020DSC_0034DSC_0011

Robe : Kling acheté sur MonShowroom / Derbys et bague : Asos / Sac : Vintage / Ceinture : Kiabi / Escarpins noirs : Christian Dior créé par Roger Vivier