Vintage blue(s) ou blouse vintage !

Looks

« Elle était aussi bien de fesses que de face » [Raymond Queneau]

DSC_0007

Oui, je suis une grande fan d’herbes (et vu mon immense sourire, je ne parle sûrement pas que de la simple pelouse !) et de fleurs. Du moins, c’est ce que vous commencez à croire … ! Je vous promets de repasser en mode street, genre je me promène dans la rue et, on me suis, avec un appareil photo, pour immortaliser la sublime tenue que je porte. Naturel n’est ce pas ?! Mais le blog mode c’est un paradoxe. Entre naturel et pose. Et moi, je me la tape beaucoup la pose quand même. Si vous vous posez la question de savoir si je sors réellement avec les tenues proposées, la réponse est oui. Je mets un point d’honneur à ne parler que de tenues que je considère comme mettables, autant dans son jardin que dans la ville (vous pouvez demander à tous ceux qui m’ont bizarrement étudier des pieds à la tête dans les rues de ma ville {ce que j’appelle les ruelles de mon village – fan d’Aix en Provence !}).

Encore une tenue entièrement vintage. La chemise sort d’une friperie, les bracelets ont été achetés sur un marché, le pantalon et la ceinture dans une braderie, le noeud papillon chez Emmaüs et les escarpins sur Ebay ! On mixe le tout et voilà le résultat, qu’en pensez-vous ? J’aime beaucoup les pantalons taille haute. On se souvient du jaune. Voici le bleu. Le résultat n’est pas probant question fesses plates et petit bidou ressortant mais la silhouette est allongée et les jambes fuselées (ah non, c’est grâce à mes talons de 12 ça) !  Quant au chat, ce n’est pas moi qui suis allé le chercher hein, il aime trop faire sa star (peut-être parce que c’est une femelle justement).

Brigitte – Allumer le feu

DSC_0036DSC_0015DSC_0042DSC_0030DSC_0017DSC_0050DSC_0012DSC_0046DSC_0048DSC_0014DSC_0029DSC_0043DSC_0033DSC_0019

Escarpins : New Look / Montre : Promod / Bague : Di Giorgio / Pochette : Mango

Quand le collant cherche le soleil.

Looks

« Je pense que tout vient de là : vous faites pleuvoir parce que vous avez peur du soleil » [La femme de nos vies – Didier Van Cauwelaert]

Vous allez me prendre pour une folle. Je suis une fille normale, qui veut avoir la peau bronzée {enfin, quand elle se décide à bronzer mais ça, c’est une autre histoire}, qui veut boire de la citronnade {?!} sur son yacht de piscine {la bouée gonflable} au soleil {qui fait ressortir sa moustache}. Oui, je suis une fille normale qui aime et ne vit pleinement QUE les jours où le soleil me fait briller les cheveux et m’oblige {le vilain} à arborer joyeusement mes club master. Oui, mais le problème, c’est que je suis une fille tellement normale que les collants aux couleurs acidulées, que mes nouveaux gants en dentelle et que mon parapluie rose fluo, je ne veux pas les quitter pendant ces si longs mois. Alors la fille normale, qui n’est jamais contente de ce qu’elle a, a passé sa journée d’hier au bord de sa piscine, en maillot de bain, la tête au dessus de l’eau, se posant l’éternelle question « plongera ou ne plongera pas ? » {je vous laisse deviner la réponse !} et a passé sa journée d’aujourd’hui à regarder ses collants pour choisir lequel elle allait sortir. Oui mais, 1) elle a eu chaud, 2) elle a pleuré l’absence de soleil qui ne va pas permettre d’avoirunbronzageharmonisé {qu’il est con ce soleil !}. Les filles normales ne seront jamais normales.

France Gall – Laisse tomber les filles






Haut : Urban Outfitters / Robe : Pull&Bear / Collant : Tezenis / Sac : Vintage / Bague : Di Giorgio / Chaussures : New Look / Collier : Collection Martin Margiela pour H&M