Vintage blue(s) ou blouse vintage !

Looks

« Elle était aussi bien de fesses que de face » [Raymond Queneau]

DSC_0007

Oui, je suis une grande fan d’herbes (et vu mon immense sourire, je ne parle sûrement pas que de la simple pelouse !) et de fleurs. Du moins, c’est ce que vous commencez à croire … ! Je vous promets de repasser en mode street, genre je me promène dans la rue et, on me suis, avec un appareil photo, pour immortaliser la sublime tenue que je porte. Naturel n’est ce pas ?! Mais le blog mode c’est un paradoxe. Entre naturel et pose. Et moi, je me la tape beaucoup la pose quand même. Si vous vous posez la question de savoir si je sors réellement avec les tenues proposées, la réponse est oui. Je mets un point d’honneur à ne parler que de tenues que je considère comme mettables, autant dans son jardin que dans la ville (vous pouvez demander à tous ceux qui m’ont bizarrement étudier des pieds à la tête dans les rues de ma ville {ce que j’appelle les ruelles de mon village – fan d’Aix en Provence !}).

Encore une tenue entièrement vintage. La chemise sort d’une friperie, les bracelets ont été achetés sur un marché, le pantalon et la ceinture dans une braderie, le noeud papillon chez Emmaüs et les escarpins sur Ebay ! On mixe le tout et voilà le résultat, qu’en pensez-vous ? J’aime beaucoup les pantalons taille haute. On se souvient du jaune. Voici le bleu. Le résultat n’est pas probant question fesses plates et petit bidou ressortant mais la silhouette est allongée et les jambes fuselées (ah non, c’est grâce à mes talons de 12 ça) !  Quant au chat, ce n’est pas moi qui suis allé le chercher hein, il aime trop faire sa star (peut-être parce que c’est une femelle justement).

Brigitte – Allumer le feu

DSC_0036DSC_0015DSC_0042DSC_0030DSC_0017DSC_0050DSC_0012DSC_0046DSC_0048DSC_0014DSC_0029DSC_0043DSC_0033DSC_0019

Escarpins : New Look / Montre : Promod / Bague : Di Giorgio / Pochette : Mango

Reine des fleurs.

Looks

« On compare les fleurs aux femmes. On a tort. Il y aura toujours entre elles, cette différence que les fleurs sont belles … et ne le savent pas » [Alphonse Karr]

DSC_0155

J’ai eu envie de me fondre dans le bosquet. Il était trop joli avec toutes ses fleurs jaunes. Il l’était beaucoup moins après avoir supporté mon poids. Si, à l’article précédent, je vous parlais de la chemise façon grand-mère qui est, d’après moi, un objet de mode par excellence pour nous, en voici une nouvelle illustration. Cette chemise ne sort pas d’une friperie mais directement de la penderie de mamie. Avec ma mini-jupe jaune et mes derbys à franges, je lui trouve un air des plus actuels. Pas folle, je voulais me fondre dans le bosquet mais j’avais la tenue camouflage hein ; la chemise imprimée feuilles et du jaune partout pour devenir la copine des fleurs. Mais le bosquet m’a rejeté ; je suis une citadine, une vraie, qui aime associer les vêtements et leur donner une nouvelle vie. Les fleurs, c’est plus joli en photo.  Quant aux petites chaussettes dans mes chaussures, si vous ne l’avez pas déjà découvert sur instagram, sachez que c’est ma nouvelle lubie. Qu’en pensez-vous ?

Vanessa Paradis – Dès que j’te vois

DSC_0121DSC_0088DSC_0089DSC_0137DSC_0140DSC_0091DSC_0151DSC_0106DSC_0128DSC_0110DSC_0142DSC_0130DSC_0150DSC_0096DSC_0132DSC_0115

Derbys : River Island / Socquettes : Monoprix / Jupe et chemise : Vintage / Sac : Longchamp