BARBIE (Marie) – fait de la plongée – touristique.

Looks, Voyages

« Entre le vice et la vertu, pour bien des hommes politiques comme pour bien des femmes, il n’y a que l’épaisseur d’une combinaison » [Franc Nohain]

DSC_0440

Le food truck, c’est trop une invention magique ! A l’heure du déjeuner, dans le quartier d’affaire de Washington, les cadres pressés, en costard sous la chaleur hurlante, remontent leurs manches devant le burger américain, le naan indien, le sushi japonais ou la salade grecque. Moi, c’est un taboulé libanais que j’ai choisi, origines oblige ! Un musée d’art et un musée de l’aviation (+ espace, c’était top !) plus tard, je fais la touriste, à vélo, pour saluer Barack Obama dans sa, petite, demeure.  Je suis folle amoureuse de Washington, je vous l’ai déjà dit ?!

Ma robe, quelle surprise, est, elle aussi, issue du butin américain. J’ai succombé à l’aspect combinaison de plongée. Genre Barbie « la scaphandrière », elle serait habillée comme ça ! La coquine, c’est pour la fermeture éclair sur la poitrine histoire d’appâter les gros poissons. Moi j’ai seulement appâté mon vélo, et c’est une grande victoire personnelle, l’équilibre ne fait pas vraiment partie de mes qualités …

Avis à tous, si vous faites partie d’une équipe de baseball, je rêve d’y jouer, venez me chercher!!

(Je ne vous oublie pas, simplement je suis dans la dernière ligne droite de mon mémoire – la mode et les médias – quelle idée de traiter d’un sujet pareil !). Si vous croisez le génie d’Aladdin, dites lui que je le cherche, j’ai quelques voeux en attente, question de vie ou de mort (de master 2 quoi !).

Mais je fais mon mémoire sur … Instagram ! 

Brigitte – La vengeance d’une louve 

DSC_0396DSC_0523DSC_0546DSC_0471DSC_0443DSC_0334DSC_0408DSC_0283DSC_0315DSC_0417DSC_0593DSC_0403DSC_0385DSC_0308DSC_0296DSC_0348DSC_0388DSC_0596DSC_0586DSC_0432DSC_0409DSC_0480DSC_0391DSC_0477DSC_0382DSC_0421DSC_0576DSC_0324DSC_0394DSC_0309DSC_0609DSC_0279DSC_0357DSC_0373DSC_0578DSC_0340

Sac : Vintage / Robe : One Clothing chez Macy’s / Châle : Larioseta / Ballerines : Kimchi Blue

Dans une prochaine vie, je serai autrichienne.

Coups de coeur, Voyages

« Plus la part de gâteau est belle, plus elle a de chance de tomber de travers dans l’assiette au moment de la servir » [Loi du Murphy]

DSC06663

Vous m’avez manqué. Longue absence liée à une petite maladie de quelques jours, un temps qui joue au yoyo et qui, quand tu veux shooter une tenue d’été, te force à te changer pour une tenue d’hiver et, une fois les gambettes dans les collants, te fais suer à grosses gouttes, on choisit quoi ? Absence liée également à la reprise des cours et à mon incessant travail sur mon mémoire qui me prend de longues heures (d’ailleurs je reviendrais très rapidement vers vous à ce sujet là car vous allez pouvoir grandement m’aider !).  J’ai quand même tenté de rester présente sur instagram, facebook et fashiolista. Deux semaines que le blog a été officiellement lancé et j’en suis déjà absente, je ne mérite vraiment pas le prix de blogueuse studieuse. J’espère ne plus être victime de mon {immense} manque d’organisation. Quoi qu’il en soit, vous m’avez manqué !

Demain (06.05.13) seront publiées les photos en course pour le concours be fashion talent. Je vous posterais dans la journée le look que j’ai proposé. J’espère qu’il vous plaira ! Suspense jusqu’à demain {aujourd’hui pour vous, je suis une blogueuse de la nuit, je poste souvent très tard !}.

Pour ce nouveau post, je voulais partager avec vous quelques photos de mon voyage à Vienne qui remontent à quelques mois. J’ai découvert, en quelques jours, une très jolie ville, où il est très agréable de se promener, d’y faire les multiples superbes boutiques ou d’y manger des gâteaux dans les nombreuses pâtisseries qui s’étalent dans les rues. Les princesses Sissi côtoient les danseurs et musiciens de rue et l’ambiance y est folle ! Notamment dans ce food truck où l’on s’est souvent arrêté. Pour ma première vraie expérience de street food je n’ai pas osé goûter les fameuses saucisses, j’ai privilégié les nouilles chinoises, plus classique mais moins risqué. Un délice. Pour les gâteaux, rien à redire, ils sont tous délicieux. Mon seul regret, n’avoir pas pu plonger ma tête dans cet immense cheval tout en sucre et chocolat, mais c’est un vrai régal pour les yeux ! Gourmands, gourmandes, filez à Vienne, vous ne serez pas déçus. Historiens, historiennes, filez à Vienne, vous ne serez pas déçus. Shopaolics, photographes, artistes, simple touriste, filez à Vienne, vous ne serez pas déçus.

Symphony N°5 – Beethoven 

DSC06773 DSC06892DSC06618DSC06657DSC06835DSC06878Vienne (Autriche) 187DSC06737DSC06911DSC06661DSC06889DSC06752Vienne (Autriche) 069DSC06839Vienne (Autriche) 309DSC06897DSC06649DSC06934DSC06883DSC06881DSC06691DSC06792DSC06818DSC06660Vienne (Autriche) 125DSC06933Vienne (Autriche) 244

Lunettes de vue : Chanel / Lunettes de soleil : Fossil / Robe bleue : Gap / Jean et débardeur oranges : Zara