Qui de la jupe ou de la grosse pomme sera le plus fluo ?!

Looks, Voyages

« Je suis abasourdi par le nombre de personnes qui veulent « connaitre » l’univers alors qu’il est déjà suffisamment difficile de se repérer dans le quartier chinois de New York. » [Woody Allen]

DSC_0130

Ce n’est pas la première fois que je visite New York mais je reste quand même bouche bée. On se sent tellement petit ici, tellement vulnérable. On se retrouve, au moment du banquet, lorsque Gargantua croque dans sa pomme, sa très grosse pomme, tels des vers dans le fruit, engloutis et partis pour un long, très long voyage. La chaleur est accablante. Mais le spectacle en vaut la chandelle (c’est le cas de le dire, ça brûle !). Je visite à travers mon appareil photo. Mes yeux ne quittent plus son écran, je ne veux rien oublier, je veux tout immortaliser. Je revois mes journées d’enfance, lorsque je repérais une fourmilière, et que je passais mon temps à suivre les petits insectes d’un point A à un point B. Ici, c’est pareil. J’observe, ces new-yorkais, ces touristes, ces hommes d’affaires, ces policiers, qui s’affairent et cours, tous, dans tous les sens. J’ai envie de tout faire, d’entrer dans chacune des boutiques qui composent cette ville, visiter chacun de ses bureaux, apprendre à découvrir ce qui se cache dans ces buildings et comprendre à quel point la vue est belle, quand on est si haut. Ici on est à la fois infiniment petit mais, propulsé à des étages au dessus, tout en haut de ces grattes-ciel, on approche les étoiles. New-York est un joyau. Les pommiers sont des mines d’or.

Vous connaissez mon amour des grandes villes et la parisienne que je suis a un regret, c’est de ne pas avoir assez arpenté les villes de sa capitale à elle. Je compte bientôt aller la découvrir entièrement derrière mon appareil photo également. Et si « les voyages forment la jeunesse », je compte bien rester jeune encore, de très nombreuses années, mon passeport est mon meilleur ami.

Certes, je n’ai plus de jambes, la marche et la chaleur ont eu raison de mon corps mais Mickey me regarde et cela va beaucoup mieux ! Passionnée par les parcs d’attraction, j’ai ici l’impression d’être dans un décor Disneyland en permanence. J’ai succombé aux charmes de Mickey, une nouvelle fois, mais cette fois-ci ce sera sur des chaussettes ! Allez vous promener du côté de Century 21, bonnes affaires assurées ! Et, je me suis régalée, chez Ferrara. Je le conseille très fortement aux amateurs de glaces et pâtisseries gourmandes. Aux adeptes de bons cafés également, le cappuccino est un péché !

Quant à mon look du jour, je voulais la longue jupe qui vole au vent, qui se retrouve facilement et rapidement à épousseter le sol des nombreuses cabines d’essayage visitées, mais ce fut plutôt la jupe longue collante et trop moulante un jour où il fait 40 degrés. Mais dans d’autres conditions, j’en suis folle amoureuse de ma jupe. Ne dit-on pas que ce qui ne tue pas rend plus fort ?! Et bien heureusement, car à l’ouverture de mon paquet de chez Urban Outfitters, ma jupe, j’ai failli la découper en de longs morceaux, des lambeaux oui, car pour moi, elle ne ressemblait à rien d’autre. Et puis, finalement, on m’avais promis du fluo, je ne suis pas déçue ! Elle est hyper original, à la fois dérangeante et passe partout, ce n’est pas donné à beaucoup de fringues ces capacités là ! J’ai appris à l’apprivoiser, comme on adopte un animal de compagnie, et ma jupe, à présent, me suit partout !

Times Square vous salue. Si, si, je vous assure, les écrans clignotent de plus en plus pour vous envoyer des baisers !

Tu veux qu’on échange 140 caractères ? Pas un de plus. Promis. Sur … twitter ! 

Lana del Rey – Blue Jeans

DSC_0154DSC_0148DSC_0133DSC_0147DSC_0123DSC_0189DSC_0102DSC_0082DSC_0152DSC_0112DSC_0019DSC_0022DSC_0274DSC_0172DSC_0185DSC_0078DSC_0041DSC_0244DSC_0224DSC_0167DSC_0138DSC_0116DSC_0233DSC_0164DSC_0061DSC_0100DSC_0162DSC_0083DSC_0211DSC_0108DSC_0150

Jupe : Kimchi Blue / Ceinture : Vintage / Sac : Longchamp / Solaires : Ray Ban / Haut : H&M / Ballerines : Mellow Yellow

La jupe 2 en 1.

Looks

« En marchant, les femmes peuvent tout : montrer ou ne rien laisser voir. Otez la jupe à une femme, adieu la coquetterie, plus de passion. » [Honoré de Balzac]

DSC_0041

Tulle, tulle, m’entends tulle ?! L’éternelle insatisfaite ne sait pas choisir entre la jupe courte ou la jupe longue. L’éternelle insatisfaite voudrait porter une jupe courte quand elle en porte une longue et une longue quand elle en porte une courte. L’éternelle insatisfaite aime le sexy de la jupe courte et … le sexy de la jupe longue. L’éternelle insatisfaite est insatisfaite. Maintenant que le problème et que la mission sont définis l’éternelle insatisfaite voudrait trouver une solution. Et c’est dans un sac Promod que mon amoureux m’a offert la satisfaction (fille non vénale s’abstenir). Promod, je ne suis pas foncièrement fan, surtout de mauvais préjugés (la fille vénale, insatisfaite, est pleine de clichés) mais revenons à nos jupons. J’aime les larges jupes qui moulent les jambes à chaque enjambée, qui vole avec les souffles du vent mais qui laisse deviner seulement les formes de ces longues échasses féminines. Top lorsque l’on n’a pas envie de filer chez l’esthéticienne, top quand les ravages de l’hiver nous offre, en plus d’une gentille grippe, des jambes pâles et livides. J’aime la mini. Parce qu’elle sait mettre en valeur ce qu’il faut, parce qu’elle sublime les jambes, atouts féminins par excellence. Alors cette jupe, c’est le compromis parfait, parole d’éternelle insatisfaite, vénale et pleine de clichés. Courte, elle met les jambes en valeur et permet de rester sexy tout en se sentant parfaitement habillée avec cette large traîne de tulle qui frotte contre nos jambes à chaque mouvement. Et vous, que pensez vous de la tendance « je suis courte sous ma jupe longue » ? (En fait, cet article, il ne parlait pas vraiment de jupe, mais de ma personnalité, non ?)

Luce – L’été Noir

DSC_0037DSC_0071DSC_0028DSC_0068DSC_0005DSC_0018DSC_0059DSC_0014DSC_0047DSC_0069DSC_0024

Débardeur : Banana Republic / Jupe : Promod / Ballerines : Monoprix / Bague aigle : Asos