Si tu veux t’assurer d’être bien vue, assures-toi d’abord de bien voir.

Coups de coeur, Looks

« Le problème quand on a perdu ses lunettes c’est que l’on est obligé de les retrouver pour pouvoir les chercher » (Gustave Parking)

-M- – Onde Sensuelle

Sortez les kleenexs,

Nous allons parler de vos exs,

Ceux chez qui, il y a encore peu de temps, vous achetiez vos lunettes,

Car il n’y a qu’avec Misterspex,

Que vous êtes vraiment flexs !

Du bout de votre index,

Cliquez sur le lien annexe,

Vous y trouverez une sélection de lunettes

Pour tous les goûts ! Toutes les situations ! Une amourette,

Une escampette,

Ou une guinguette

Pas d’entourloupette,

Avec Misterspex,

Je vous le promets, que ce sera flex !

En pirex,

En silex,

Marc Jacobs ou Ray Ban ou Uvex,

La marque que vous voulez, en toute sérénité, c’est chez Misterspex que vous la trouverez.

Je participe à un concours. Un « challenge de la rentrée ». Sur le thème de la rentrée. Qui dit rentrée dit cartable. Qui dit cartable dit uniforme. Qui dit uniforme dit noeud papillon. Voici comment j’ai pensé à ce look pour répondre à ce thème. A vous de me dire si le défi est respecté, si le challenge est relevé, si cet ensemble est validé.

Mais il semblerait que quand je ne porte pas mes Misterspex, je ne fasse que des bêtises ! Maquillage loupé, erreur de chaussures ou drôle de couvre chef … A vous de trouver les erreurs ! Et de tirez vos propres conclusions : il n’y a qu’en Misterspex Denzel, que la vie, vaut vraiment la peine d’être vue !

J’ai besoin de vos « J’AIME » sur … facebook ! (Il m’en faut plein, plein, plein, plein … Je vous laisse cliquer et faire votre B.A de la journée ? ❤ )

Ensemble : Kiabi / Lunettes : Misterspex / Réserve Naturelle / Liz Clairborne / Chaussures : G by Guess / Cartable : Zara

A printemps angoissant, collant trop voyant.

Looks

« Le bleu profond des yeux d’une jolie fille est aussi attirant pour vous que le bleu profond de votre carte bancaire pour elle ». [Fabien Rohrhust]

Non, je ne vais pas vous mentir, ces photos ne datent pas d’aujourd’hui. Pas grand chose, une petite semaine seulement. En quelques jours, nous sommes passés d’une température très faible, gouttes de pluie et vent en pagaille à une température avoisinant les trente degrés et l’envie folle de siroter des mojitos sur le sable.  Mais le soir, ahahaha, traître temps ! Quand tu te prends à rêver, la journée, à ta petite robe du soir, gambettes nues et bronzées dans des talons hauts, tu te trompes !! Le soir c’est à nouveau friscaille en pagaille et, même dans le sud, on sort les collants et le trench quand on veut faire la fête la nuit. Qu’à cela ne tienne, c’est l’occasion de sortir les collants un peu trop voyants. Les collants tout fous qui te font sourire de plaisir quand tu te prends à rêver, la journée, à ta petite robe du soir, gambettes nues et bronzées sous le collant coloré. Alors ce bleu là, il avait toute sa place pour ma sortie du soir. Presque total look bleu donc. Presque aussi angoissant que mon total look gris. Mais celui-ci, il rappelle le ciel et ça, pour un printemps angoissant, c’est le plus important.

-M- : Mojo






Robe : Kookai / Trench : Vero Moda / Foulard, ceinture, sac à main : Vintage / Collant : Tezenis / Bottines, bérets : H&M

Les bons plans de la parisienne.

Coups de coeur

« Peut-être Paris ne vaut-il que par ses provinciaux ? » [François Mauriac]

DSC_0271

Je suis une parisienne émigrée à Aix en Provence. Parisienne de naissance, parisienne de coeur, j’ai déménagé au soleil du sud il y a presque sept ans maintenant. Et même si Aix me plait, j’ai le mal du pays ! Je reviens tout juste d’une petite semaine à Paris et j’oublie, à chaque fois, à quel point la capitale est géniale. Petit tour d’horizon de mes trouvailles.

Des escarpins et des ballerines, jusque là rien de bien parisien, certes. Des escarpins Zara et des ballerines H&M, oui, en cherchant un peu, on aurait pu les trouver dans le sud. Mais mes tout nouveaux talons bleus, ce sont des Laurent Mercadal. Elles sont vintage comme il faut, d’une couleur superbe et sortent tout droit de … Emmaüs ! (Je vous en reparlerai très, très bientôt. C’est un peu la caverne d’Ali Baba).

Les robes. Je vous présentais, dans l’article précédent, ma petite robe beige (sur peau bronzée !). Le chemisier rouge vient également de chez « Quai 71 ». La robe à carreaux est une bensimon que je réserve à la plage. Et la verte à petits pois est un immense coup de coeur ! Shoppée chez Kilo Shop, elle est à tomber ! Kilo shop, vous connaissez ? C’est une immense friperie où les accessoires/chaussures/vêtements sont vendus au kilo. Bonnes affaires à coups sûrs, les prix sont imbattables, les articles rivalisent d’originalité. C’est une vrai friperie à prix d’or, odeur comprise et j’aime beaucoup ça. Vous trouverez une boutique Kilo Shop rue de la verrerie et une autre boulevard Saint Germain.

Rayon boutique à prix d’or, j’ai découvert Hema. Et là, grooooos coup de coeur !! Hema est un magasin qui vend … de tout ! Des gourmandises, de la décoration, des fournitures de bureau, des cosmétiques, pour hommes, pour femmes, on y trouve de tout. Et à des prix dérisoires ! J’avais vraiment envie de ressortir avec toute la boutique mais le petit ange l’a emporté sur le petit diable et je n’ai pris qu’une crème de jour, une de nuit et un très joli vernis jaune pastel (pour un total de 6 euros 50, qui dit mieux !?!). J’ai également eu l’occasion de tester leurs rouges à lèvres, ils sont parfaits.

Hôtel de ville, une petite file d’attente et un portail de sécurité plus loin je suis entré dans le temple de la haute couture. « Paris Haute Couture » est une merveilleuse expo. Dans la première salle, on assiste, en textes/dessins/vidéos à la confection d’une robe de haute couture. C’est déjà une jolie expérience. Mais dans la deuxième salle des robes de créateurs sont exposées, avec un jeu de lumière et de miroirs, c’est à couper le souffle ! Yves Saint Laurent, Poiret, Azzedine Alaïa, Karl Lagerfeld, ils y sont tous ! Foncez la voir, c’est gratuit !

Des livres. Je suis une dévoreuse de pages et, soleil à Paris oblige, la lecture au Luxembourg était forcément dans mon emploi du temps. Boulinier, boulevard Saint Michel est un magasin de déstockage de livres/vinyles/CDs, DVDs etc. à des prix riquiqui (beaucoup de produits à 20 … cents) !

Vanessa Paradis et -M- : La Seine

DSC_0289 DSC_0293 DSC_0296 DSC_0299 DSC_0301