Je peux pas. J’ai fitness !

Looks

«Cette mini-jupe me fait de trop jolies jambes… Ah, je sais ! Je vais mettre des runnings pour casser le groove.» [@mort_aux_cons]

Villages – Alpine

DSC_0011

Quand il pleut depuis des jours, que ta vie ressemble à un capharnaüm entre les cours de sociologie, le travail à côté, les sorties entre potes et les petits tracas du quotidien. Quand ta passion, ton blog, ton enfant, te rappelle à l’ordre, sans cesse, en te hurlant des « tu me manques » désespérés. Quand les aléas tristes de la vie font le bonheur des autres. Vous n’y comprenez peut-être rien mais qu’à cela ne tienne, on enfourche son vélo, un jour de beau temps comme aujourd’hui, ses nouvelles baskets, et on fonce, tête baissée. Le blog, c’est bien plus qu’un passe-temps, c’est mon bébé !

Et certes, on parle vélo donc baskets. Mais le tweet plus haut, me tarabuste. Je suis de celles qui n’ont pas de problème à associer jupe et Reebok, robe et Nike, décolleté et New Balance. J’aime bien cette tendance du « exit les talons, bienvenue les sneakers ». Certes, c’est pas sexy. Certes, c’est pas hyper esthétique. Certes, ça t’affine pas plus que ça la silhouette. Certes, personne n’est dupe, tu peux porter des baskets, t’es pas forcément devenue sportive. Certes, tu portes des baskets de luxe et/ou victimes de la mode, t’as toujours pas tenté la basket premier prix de chez Décathlon. Mais quand la basket est, je cite : « effet Malabar Bigou ». Que ta semelle est moitié rose – moitié verte. Que tes pieds s’allument dans la nuit et que t’as l’impression de sortir tout droit d’un DVD de fitness de Véronique et Davina. Mais surtout, quand les gens te regardent, intrigués, dans la rue – tu le sais, le nouveau cool, c’est d’avoir l’air de sortir de la salle de sport, en mini-jupe, hyper propre et bien maquillée mais sneakers au pied ! Bon, peut-être pas. Mais moi, cette tendance là je dis oui, oui et oui ! J’ai l’impression de m’être mise au sport ! J’espère que mes talons ne liront pas cela ! Pour ou contre la basket fluo sur le dancefloor, les cours de récré et le marché ?

Viens faire du sport avec moi sur … Instagram ! 

DSC_0036DSC_0019DSC_0006DSC_0025DSC_0003DSC_0018DSC_0015DSC_0034

Pull : Zara / Jupe : Tommy Hilfiger / Sneakers : Reebok / Chemise : H&M / Collant : Tezenis

Se servir d’un chien, pour imiter un chat, habillée en poule … ?!

Looks

« Petit à petit, les chats deviennent l’âme de la maison » [Jean Cocteau]

Barbara – Dis, quand reviendras-tu ?

DSC03131

Le terme « compagnie » qui suit le terme « animal » prend tout son sens lorsque la compagnie de ce dernier disparaît. 15 années durant lesquelles ma boule de poil faisait ses griffes sur les tapis, dormait tout contre moi chaque nuit et jouait avec mes nerfs. 15 années durant lesquelles elle a rythmé ma vie, celle de ma famille, celle de mes amis, mon Instagram et mon skyblog de l’époque. Quelques jours, maintenant, qu’elle nous a quitté, vous comprenez mon absence, une difficulté à sourire sur des photos, une difficulté à sourire tout court d’ailleurs.

Pour lui rendre hommage, j’aurais pu étaler, ici, 15 photos d’elle, mais mes parents auraient trop pleurés devant leur ordinateur et je n’aurais plus eu la même envie d’aller lire vos commentaires chaque matin, mes yeux croisant trop souvent les siens. Alors j’ai voulu lui rendre hommage à ma façon et cette casquette à oreilles de chat a fait le travail. On reprend donc les hostilités avec un post animalier, en hommage à ma Sacha, avec, en guest, Hermès le chien, la casquette-chat et des poules. Enfin, du motif pied-de-poule quoi !

La casquette à petites oreilles, c’est juste une tuerie. Genre la finition parfaite – je suis prête, des orteils jusqu’aux oreilles. C’est vraiment le détail qui tue (ce n’est pas un mauvais jeu de mot) – avec des baskets, une tenue plus habillée, avec des cheveux courts, des cheveux longs, des cheveux colorés, c’est l’accessoire que je vient d’adopter.

En parlant de cheveux, la thérapie passe par le changement de tête. La coupe courte (certains appelleront ça « mi-longue ») je l’avais encore jamais tenté. Deux ans que mes cheveux se refusaient à prendre rendez-vous avec des ciseaux, l’erreur ! Ne cherche plus ta botte de paille, elle était sur ma tête. Alors, même si le gros bun c’est aujourd’hui un peu compromis, même si, à chaque shampoing, j’ai l’impression d’être de plus en plus nue, mes cheveux revivent enfin et la levure de bière aide à la repousse plus rapide. J’aime tellement les cheveux longs mais à toutes celles qui hésitent encore à se laisser tripoter par leur coiffeur, faites les coquinettes, vous n’en serez que plus coquettes !

Lors d’une de mes innombrables virées shopping, mes yeux se sont dirigés vers cette jolie veste. Persuadée de dénicher, enfin, ma première pièce en pied-de-poule (attendez la fin de l’histoire avant de critiquer), j’ai sauté sur l’occasion. Oui mais. En rentrant dans mon dressing, je me suis aperçue que j’étais déjà ultra bien équipée en pied-de-poule mais que, motif difficile oblige, j’avais relégué tout cela au fond du placard. Alors j’ai décidé de rattraper mes erreurs d’acheteuse compulsive-qui-ne-sait-même-plus-ce-qu’elle-achète, et de porter du pied-de-poule, sur du pied-de-poule. J’espère que la visite de mon poulailler vous plaira. Aujourd’hui c’est un look ultra sport, Hermès, le chien, ne tient pas en place, j’en ai profité pour m’en servir comme coach sportif, je n’ai pas été déçu !

Viens me raconter les histoires de ton félin sur … Facebook ! 

DSC_0227DSC_0289DSC_0284DSC_0272DSC_0165DSC_0221DSC_0311DSC_0216DSC_0295DSC_0155DSC_0171DSC_0340DSC_0186DSC_0224DSC_0162DSC_0315DSC_0248

Casquette : Zara / Baskets : Veja / Ensemble + veste : Vintage / Collant : Tezenis

Tu te moques ? Tu sors ! – Nike Training Club –

Coups de coeur

« Le sport consiste à déléguer au corps quelques-unes des vertus les plus fortes de l’âme » [Jean Giraudoux]

DSC_0120

J’ai des courbatures. Je suis ridicule. Je ne prétend pas devenir comme la fille dans le clip mais que je vous raconte mon aventure de sportive. A l’école, quand la matière préférée de tout le monde, c’était le sport, je mettais le thermomètre sous la lampe, le matin, pour ne pas y aller. Y’a un truc avec ça, qui n’est jamais passé. Faire souffrir son corps, [parce qu’au bout de deux tours de terrain, je croyais réellement mourir], je n’en voyais franchement pas l’intérêt. Puis j’ai grandis. Et donc, grossis. Parce que le fromage, le fois gras, les bouteilles de vin blanc et la [bien trop grosse] part de gâteau au chocolat au goûter, je ne savais pas y résister. J’ai cette chance de manger comme un ogre mais de ne pas prendre trop de kilos. Ouf. Sauf que cela s’est quand même transformé en un nouveau complexe pour moi qui avait, il y a peu, vraiment décidé de ne plus se regarder dans le miroir. Super de commencer un blog dans ces conditions ! Mais les miracles existent.

Nike Training Club. C’est une application que l’on trouve dans l’AppStore. Une application qui se classe directement dans le top 3 de mes favorites. Une tuerie. Totalement gratuite, elle est un vrai coach à elle seule. Choisissez le programme que vous désirez : « se spécialiser, s’affiner, se muscler etc. », le niveau qui vous convient le mieux et laissez vous guider. La petite voix vous réconforte, vous guide et vous dicte les pas. Vous n’avez plus qu’à plier les genoux en rythme, sur votre musique perso. Je pourrais vous en parler durant des heures, je vous laisse plutôt faire le test. Vous trouverez des captures d’écran de l’appli et des photos qui se voulaient rigolotes mais qui, malheureusement, n’ont pu avoir l’effet escompté vu l’effroyable lumière à l’intérieur un jour de tempête à l’extérieur donc, pas de moquerie les amis !

Sportives du dimanche, vous n’avez plus d’excuse. Pour toutes celles qui n’ont pas de jardin ou de piscine, qui n’ont pas les moyens ou le temps de s’inscrire dans un club de gym, celles qui ne veulent pas finir sur la plage en col roulé, en seulement 30 minutes par jour et sur une toute petite partie de ton parquet [j’ai un studio trop petit pour bouger les bras n’est donc pas une excuse non plus], bouge ton corps, il te le rendra.

Et pour les toutes minces qui n’ont pas a faire de sport parce que leur corps est déjà plus que parfait [si, si, ça existe !], profitez en pour voter pour moi au Be Fashion Talent.

Flashdance – Maniac

DSC_0114photo 2DSC_0108DSC_0136photo 1DSC_0140DSC_0118DSC_0129DSC_0133photo 3DSC_0124DSC_0139photo 4DSC_0123

Legging : Repetto / Baskets : Nike