Marcher sur des méduses ? Mes pieds adorent ça !

Looks

« Lorsque nous évoquons les animaux dangereux pour l’homme, nous parlons volontiers du requin, du serpent, du scorpion ou de l’araignée, voir de la méduse, et nous oublions à chaque fois la femme ». (Philippe Bartherotte)

 Christine and The Queens – Saint Claude

Porter un ensemble, ce n’est pas facile. Ca peut vite faire combinaison (de plongée ?). Porter des méduses, ce n’est pas facile. Ca peut vite faire plongeur. Ok, il semblerait que nous ayons un gros problème …

Si Paris me manque toujours autant, il faut savoir que ma Provence, le Luberon alentour et les paysages qu’ils nous offrent, ne pourrait pas laisser, même un sans-coeur, indifférent. Et puis, faut l’avouer. Trouver des méduses, dans les terres, ça n’arrive pas souvent. Il suffit de les emmener avec soi. Oui mais dans ce cas, on risque de déconner avec l’éco-système, heureusement que la mode a réponse à tout (ou malheureusement ?!).

Si la méduse à talon / rose fluo / à paillette ou beaucoup plus simple, revient sur le devant de la scène, c’est qu’elle doit avoir un côté esthétique. Ca, c’est à chacun de se forger sa propre opinion. Ce qui m’intéresse, moi, c’est ce que l’Autre va penser du fait d’observer tes orteils vernis (parce que c’était normal que je les choisissent transparentes). Si la tong a toujours de beaux jours devant elle (pardon hein, mais je déteste ça !), je ne comprends pas pourquoi la méduse, qui laisse aperçevoir les courbes de tes orteils, la couleur de ton vernis et tout ce qui pourrait faire frémir un fétichiste des pieds, pourquoi, ne pourrait-elle pas, être L’accessoire de mode parfait ? Ah si, je sais … Parce que, étant petits, on a tous été obligés de porter des méduses, « pour ne pas attraper de verrue » … Miam. Mais plus encore. La méduse laisse apparaitre ton joli pied tout fin et ton vernis d’été. Oui, mais elle laisse aussi apparaitre les gros pieds sales, transpirants, le vernis écaillé et les potentielles saloperies de ceux dont les parents n’insistaient pas, pour qu’ils portent des méduses à l’école. Ok, après ça, vous pouvez quand même affirmé être fétichiste des pieds ? En immense fan de chaussures que je suis, je ne pouvais pas ne pas (re)tenter la tendance méduse. Et je vous avoue que, en plein été (les joies de la Provence, on y reviens) pouvoir mettre ses pieds ET ses chaussures dans l’eau, c’est un plaisir indéniable. (Version hiver  ici !). Ne criez pas à l’horreur trop vite, testez celles de chez Go Sport. Oui, parce que si vous donnez un billet rouge, on vous rendra quand même de la monnaie et que, si la méduse, vous n’y arrivez vraiment pas, vous pourrez toujours les revendre, devant la piscine municipale.

En ce qui concerne l’ensemble, le combo haut + short ou haut + jupe peut vite virer à la secrétairequipassesouslebureauavecsestalonshauts. Mais l’ensemble version décontracté, c’est plutôt l’assurance d’être bien habillée en passant deux fois moins de temps dans son dressing – « qu’est ce qui va avec ce haut ? » ne sera plus la question du matin. Avec une tenue assortie, pas de faute de goût possible, pas de mélange de motifs à tout va. A moins, peut-être, de porter cet ensemble avec des méduses, ce qui vous envoie illico presto dans l’enfer des fashionistas qui enchaînent les faux pas ? Encore une fois, c’est à vous de me le dire !

On défie ensemble les créatures d’eau sur … twitter ?

Ensemble : Vintage / Méduses : Go Sport / Collier : Loulou / Chouchou : Réserve Naturelle

Ballon d(e) (b)autruche ?!

Looks

« Ses idées sont comme les ailes de l’autruche. Elles lui permettent de courir, pas de s’envoler ».  [Thomas Babington]

Si, je vous jure, je pensais que j’allais m’envoler. J’ai fait les photos un jour de grand mistral pour m’envoler. Je le voulais. Mais je suis restée cloué au sol. Mes deux talons jaunes n’ont pas quitté le macadam. Et, si je me souviens bien, je me suis peut-être même tordue la cheville. Qu’à cela ne tienne, je les aime mes sandales jaune. Le bémol ?! La tendance de la saison c’est d’assortir son vernis à ses sandales. Là, je suis out, ma myopie me joue des tours, jaune et rose n’ont que rarement fait bon ménage. Concernant ma jupe, c’est une H&M … enfant. Pas ado. Enfant. Et soldée. Genre le tutu que tu payes vraiment, vraiment pas cher. Que tu veux sortir tous les jours mais que, tous les jours, tes proches se moquent de toi (oui, j’ai une dure vie !). Qu’à cela ne tienne (2ème !), mon tutu je le mets à toutes les sauces. Il me grossit, oui je sais, et alors ? Ça me rappelle mes quelques années de danse classique quand j’étais toute petite (oui, c’est un mauvais souvenir, et alors ?), je n’ai pas les moyens de m’acheter toute la collection Repetto (c’est triste. Non, pas de « et alors » ! C’est triste). Mon débardeur sort tout droit de la penderie de mamie et a du en voir des choses ! Quant aux ballons, je ne les ai pas gonflés pour l’occasion, ce sont des rescapés de la soirée de la veille. Trop de gâteau d’anniversaire. C’est pour ça que je ne me suis pas envolée.  J’en suis une vraie, d’autruche.

Attention, je vais encore vous embêter. Mais j’ai besoin de vos votes, un par jour, pour le Be Fashion Talent. Merci mes autruchons.

The Kills – Black Balloon 







Sandales : Zara / Tutu : H&M Girl / Ceinture et débardeur : Vintage / Collier : Mango / Solaires : RayBan