A jupe ballon, tête de ballon.

Looks

« Et quand la vérité n’ose pas aller toute nue la robe qui l’habille le mieux c’est l’humour. » [Doris Lussier]

CSC_0203

Un peu d’auto-dérision ne pourra pas nous faire de mal. La mode vue par les poissons, ça donne quoi ?! Et bien, voici le résultat ; une jupe effet « fish-eye », une tête façon « fish-eye ». Je me revois, à la sortie de l’hôpital, mes quatre dents de sagesse en moins … L’appareil photo n’est pas censé nous rendre jolie ?! Eh bien non, après tout, un blog mode, c’est assez narcissique quand même, je voudrais casser cette image là ! Alors je serais grosse, grosse comme un ballon, avec un gros jupon, merci l’oeil de poisson ! Cela va pouvoir nous lancer sur le débat des tâches de rousseur puisque là, elles sont bien visibles ! Personnellement, j’ai beaucoup de mal à les assumer, et vous, vous en pensez quoi ?!

Cette jupe, c’est une Vero Moda. Je l’ai depuis des années, beaucoup de mal à avoir envie de la porter, beaucoup de difficultés pour l’assumer. Et puis un jour, le déclic ; je ne veux plus l’enlever. Deuxième débat à ouvrir donc, l’acheteuse compulsive que je suis (et je sais que je ne suis pas la seule !), achète, sans cesse, tout et n’importe quoi. Mon dressing craque et beaucoup de ces vêtements ne sont pas ou très peu portés. C’est grave, docteur ?

Patrick Bruel – Au café des délices

DSC_0048DSC_0063DSC_0057DSC_0084CSC_0201DSC_0050DSC_0065DSC_0070DSC_0076DSC_0053CSC_0199DSC_0059

Tee : Dorothy Perkins / Jupe : Vero Moda / Escarpins : Steve Madden / Ceinture : Vintage

 

A printemps angoissant, collant trop voyant.

Looks

« Le bleu profond des yeux d’une jolie fille est aussi attirant pour vous que le bleu profond de votre carte bancaire pour elle ». [Fabien Rohrhust]

Non, je ne vais pas vous mentir, ces photos ne datent pas d’aujourd’hui. Pas grand chose, une petite semaine seulement. En quelques jours, nous sommes passés d’une température très faible, gouttes de pluie et vent en pagaille à une température avoisinant les trente degrés et l’envie folle de siroter des mojitos sur le sable.  Mais le soir, ahahaha, traître temps ! Quand tu te prends à rêver, la journée, à ta petite robe du soir, gambettes nues et bronzées dans des talons hauts, tu te trompes !! Le soir c’est à nouveau friscaille en pagaille et, même dans le sud, on sort les collants et le trench quand on veut faire la fête la nuit. Qu’à cela ne tienne, c’est l’occasion de sortir les collants un peu trop voyants. Les collants tout fous qui te font sourire de plaisir quand tu te prends à rêver, la journée, à ta petite robe du soir, gambettes nues et bronzées sous le collant coloré. Alors ce bleu là, il avait toute sa place pour ma sortie du soir. Presque total look bleu donc. Presque aussi angoissant que mon total look gris. Mais celui-ci, il rappelle le ciel et ça, pour un printemps angoissant, c’est le plus important.

-M- : Mojo






Robe : Kookai / Trench : Vero Moda / Foulard, ceinture, sac à main : Vintage / Collant : Tezenis / Bottines, bérets : H&M