Fais bien comprendre à tout le monde que si t’as l’air d’une poule, c’est simplement pour parler de tes chats.

Looks

« Un chaton doit apprendre la vie de chat tôt » (Marc Escayrol)

Presque l’Amour – Tu m’as trop menti

Six-Four-les-Plages, Var, PACA, France

C’est fou ce que la vie est étrangement faite. Quand il y a naissance, il y a mort. Il y a de nombreux mois maintenant, je vous en parlais déjà, ma Sacha, siamoise de salon de haut niveau, nous quittait, après 15 ans de loyaux services – câlins et griffures en tous genres, déchiquetage de vêtements et re-câlins, alors tout allait bien – ! Quelques mois pour se remettre d’une séparation non-choisie, plus de conjonctivite le matin, plus de poil dans la bouche et plus d’odeur de croquettes … le début d’une vie terne et fade. S’habiller le matin et même être en retard n’ont plus les mêmes saveurs depuis que les poils blancs et beiges de ma Sacha ne tâchent plus mes vestes noirs et autres jupes en laine.

Mais pour qu’il y ait mort, il faut qu’il y ait naissance. Colette, un mois et demi, une tâche blanche sur le nez, des pattes trempées dans la javel, a fait son apparition dans ma vie. Elle ne remplacera jamais Sacha, évidemment, et elle ne pourra pas tâcher de ses poils mes vestes noires. Elle en a de la chance, elle aussi, j’en ai plein des fringues blanches. Alors c’est pas fini, cette course poursuite avec les chats, cette odeur de croquette est à nouveau là, les griffures aussi et – oh bonheur – ses miaulements de chaton m’empêchent de dormir la nuit ! Si cernes et cicatrices sur les mains, les bras, les pieds et les jambes sont de retour, le sourire sur mes lèvres aussi.

C’est là que l’on revient à cette histoire de vie, particulièrement étrangement faite. Lorsque Sacha est partie, j’avais sorti la veste pied-de-poule que j’avais portée sur une combinaison pied-de-poule. Aujourd’hui que Colette miaule dans mes oreilles, je porte ma veste pied-de-poule sur une autre veste pied-de-poule. Autrement dit, à chaque fois que je pense à mes chats, ce sont des images de poule qui me traversent l’esprit. En passionnée de poils et de plumes, je suis allée m’aérer. La tête, l’esprit, le corps et les poumons aussi. Mais surtout, j’ai fait prendre à mes poules, le grand air, le iodé, avant qu’elles ne soient tachées de tas de petits poils noirs. Parce que ma Colette, comme ma Sacha avant, elle aime autant mes fringues que moi. Les fringues sont faites pour être appréciées, de celui qui te croise dans la rue à celui qui a la chance de te serrer dans ses bras. Alors, ton chat, il a bien le droit de se lover dans tes cachemires, de se frotter à ta soie et de mettre sa tête dans tes chaussettes.

Pas besoin de mort ni de nouveau-né, laissons le nombre de chats sur terre, inchangé … la prochaine fois, je mettrai ma combinaison pied-de-poule sous ma veste pied-de-poule, sous ma veste pied-de-poule. Le pari est lancé … combien de fois on l’avait dit, que la mode reflétait vraiment ta vie ?! Je pourrais presque ronronner car, après tout, mon chaton si mignon ne le sait peut-être pas encore, mais sa nouvelle maitresse, c’est une poule (une femme, une vraie) … Drôle de vie, oh oui !

Viens me parler des poils de ton lapin et des plumes de ton perroquet sur … hellocoton ! 

Vestes et Chemise : Vintage / Pantalon : Zara / Bottines : H&M / Collier : Loulou / Chaussettes : Tati

Publicités

20 réflexions sur “Fais bien comprendre à tout le monde que si t’as l’air d’une poule, c’est simplement pour parler de tes chats.

  1. Je n’ose pas imaginer perdre les miens. J’en suis dingue & je ne pourrais plus m’en passer. Les deux se complétent, ils sont totalement différents.
    Bisous ma belle.

  2. C’est vrai que c’est tellement triste quand ces petites bêtes nous quittent… Mais heureusement ta Colette va te redonner le sourire :).

    Concernant ta tenue, je suis complètement fan. D’abord les chaussettes, j’en rêve, puis, ces vestes pied de poule sont toujours aussi jolies. J’adore tellement cette tenue!

    Bises,
    Anaïs

  3. Hey hey, tu n’étais pas loin de chez moi!!! Tu écris si joliment, c’est un plaisir de te lire!!! Je ne voulais pas de chat pour la simple et bonne raison qu’on est trop triste quand ils partent et je ne voulais pas infliger ça à mes enfants! Mais aprés tout, c’est le cycle de la vie! On veut protéger ses enfants de toute cette tristesse et pourtant c’est bien une fatalité! Bisous

    1. Oh oui c’est d’une tristesse sans nom ! Mais pendant 15 ans c’est un amour sans nom aussi. Et puis, au quotidien, l’amour d’un chat est tellement fort ! Mais je comprends ta démarche. Merci pour ces compliments si gentils !

Vide ton sac

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s