Pois, pois, mon pois !

Looks

« Ô lecteur vintage, ô bouquiniste de papier, ô survivant des greniers perdus, ô courageux toxicomane accro à la drogue la plus menacée du monde, ô valeureux protecteur de grimoires humides, ô merveilleux autiste littéraire, ô toi, toi qui sauves l’intelligence de l’oubli, ne guéris jamais, et continue de chérir ces tigres de papier friable pendant qu’il en est encore temps. Certains de ces titres sont d’ores et déjà introuvables dans les librairies ; d’autres sont sur le point de disparaître ; et dans quelques années, ce seront les librairies qui auront disparu, avec tous les Montag d’aujourd’hui. Dépêchons-nous de les collectionner en cachette. Sauvons les « happy few » qui peuvent encore l’être. Ralentissons le progrès de la bêtise, s’il vous plaît ». [F. Beigbeder]

DSC_0081

Je vous le disais, la petite robe parfaite est à pois et elle est verte. Que nenni, elle est à pois et elle est bleue ! En fait, toutes les petites robes sont parfaites et tout ce qui est à pois est sublime ! Ok, facile le constat. Mais c’est son côté vintage qui fait la différence ici. Elle sort, vous l’aurez deviné, comme beaucoup de mes fringues, tout droit d’une friperie ! Ni trop courte, ni trop longue, d’un joli bleu surmonté de pois blancs, des boutons aspect nacre, cernés de doré, des manches transparentes terminées par du blanc qui rappelle les dits-pois et son col, blanc également, qu’est ce que je vous décris ici ? Oui, la petite robe parfaite !

Quand aux talons, ils sont minuscules et je ne suis pas vraiment une adepte de ce que j’appelle le « mini-talon ». En matière de chaussures je suis plutôt dans l’extrême : ou très classique ou carrément extravagant. Mais ceux là, ceux là ont eu une première vie avant d’être dans mon shoesing. Ceux là sortent également, d’une friperie, et ceux là, ont peut-être été porté par une vieille femme (aujourd’hui) lors de danses endiablées (à l’époque) ou pour arpenter les quais de Seine, main dans la main avec un homme qui portait un béret de tweed et un nœud papillon.  Alors, pour leur seconde vie, je tâcherais de leur rendre la pareille ! Ils ont donc l’honneur d’accompagner ma robe préférée (chut, faut pas leur dire que toutes mes robes sont mes préférées). En même temps, pourquoi est ce qu’il faut chercher une explication au port de ces escarpins ?! Ils sont transparents, vous comprenez ?!

Exotica – Désorbitée

Rejoignez moi sur … hellocoton ! 

DSC_0076DSC_0082
DSC_0073DSC_0094DSC_0090DSC_0096DSC_0087DSC_0099DSC_0092DSC_0088DSC_0072DSC_0069

Montre : Francesco Smalto / Robe, escarpins, ceinture : Vintage / Solaires : Ray Ban

Advertisements

14 réflexions sur “Pois, pois, mon pois !

  1. J’adore cette tenue! La robe et les shoes sont vraiment canons (je suis comme toi, en temps normal les talons je les aime très hauts ou inexistants, mais franchement ceux-ci même s’ils sont « minis » sont vraiment au top!!) et en plus tu cites F. Beigbeder (#amour)! Je crois vraiment qu’on va devenir copines 😉

    Des bises ma belle
    Pilou

    1. Friperies, vide grenier, braderie, dépôt vente, emmaus … Tout plein d’endroit où l’on peut trouver des merveilles !!! J’en ferais un article très prochainement pour parler de tout ça. Merci de ta visite. Des bisous.

  2. Très jolie femme que tu es! j adore ton titre et je te félicite pour le choix de tes chaussures ca me rappelle étrangement les collants lol tu sera la star sur mon blog cette semaine!

Vide ton sac

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s